Symptomes de fausse couche

Peu importe le moment où elle survient, la fausse couche n’est jamais une expérience facile. Pourtant, 15 à 20 % des grossesses en France n’arrivent pas à terme, dû à de nombreux facteurs.Il faut également savoir que dans la plupart des cas, une fausse couche n’aura aucune influence sur la conception future d’un autre enfant et la plupart des femmes auront donc la possibilité d’enfanter par la suite.

Comment déceler une fausse couche?

Si vous êtes toujours dans le stade de la grossesse dite précoce (moins de 2 mois et demi), le signe le plus courant est une perte de sang abondante et discontinue. Notez cependant que de légères pertes de sang sont tout à fait normal et peuvent se produire lors d’un décollement léger du placenta.

C’est pourquoi il est toujours nécessaire que vous alliez consulter votre médecin après ces saignements anormaux.

Un autre signe de fausse couche peut être le dégonflement des seins ou encore l’arrêt brusque des vomissements matinaux.

Si vous êtes dans le stade de la grossesse avancé (4ème ou 5ème mois), le col de l’utérus sera généralement ouvert et des contractions violentes se feront sentir. Vous aurez également des pertes de sang importantes et un écoulement du liquide amniotique.

Les causes principales de la fausse couche

Lors de la fausse couche précoce, la fausse couche est généralement causée par la non-viabilité de l’embryon.

En effet, à ce stade, vous ne portez qu’un oeuf et si un dysfonctionnement chromosomique est décelé par l’organisme, celui-ci va naturellement stopper le processus de grossesse, l’embryon n’étant pas capable de se développer correctement.

Il peut également s’agir d’un oeuf vide, dont l’embryon ne se sera pas développé après fécondation, pour diverses raisons.

Lors de la fausse couche plus tardive (après 2 mois et demi), le problème est généralement d’ordre mécanique.

Il peut s’agir d’un problème au niveau du col de l’utérus, qui s’ouvrira à chaque contraction pour ne pas se refermer alors qu’il doit rester souple et résistant. Ce genre de problème est généralement solutionné avant la prochaine grossesse par ce que l’on appelle un cerclage du col de l’utérus.

Il se peut que vous ayez contracté une infection virale, principalement la vaginose ou la listériose, dû à l’ingestion de produits laitiers contaminés.

Il se peut que votre utérus soit naturellement trop étroit pour le développement de l’embryon. Pour remédier à ce problème, une intervention chirurgicale est parfois nécessaire et les grossesses de se type sont généralement bien surveillées.

Faire plusieurs fausses couches consécutives

Après 3 fausses couches consécutives, on parle de fausse couche à répétition.

A partir de ce moment là, le médecin va faire un examen complet du corps de la femme ainsi que des gènes de l’homme pour déceler la cause de ces fausses couches.

Il faut savoir qu’une fois cette cause découverte, la plupart des problèmes peuvent être fixé, soit par une opération, soit par la prise de médicaments spécifiques.

Retenez également que la fausse couche n’est jamais de la faute de la mère porteuse mais est généralement lié au hasard de la nature.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *